Accès direct au contenu

Recherche avancée


Accueil > Actualités > Actualité Etudiante

Vie étudiante, Vie de l'université

Étudiant.e.s transgenres : l'université de Tours s'engage

du 13 septembre 2017 au 30 juin 2018



L’Université de Tours agit contre la stigmatisation des étudiant.e.s transgenres

transgenre-web.png

Quelle qu'en soit la raison, un étudiant.e ne doit pas se sentir isolé.e .  

Alertée par un.e étudiant.e transgenre, l’université a pris conscience des problèmes causés par la différence entre une identité administrative et une identité propre.

La présidence de l’université a mobilisé les services pour mettre en place une série de mesures permettant à chacun de vivre sa vie étudiante sans discrimination ni jugement, quels que soient son genre et son choix de prénom.

Les mesures prises par l’université en faveur du bien-être des étudiant.e.s transgenres
  • Carte étudiante en écriture inclusive : depuis la rentrée 2017, l’université a mis en place une carte étudiant.e
  • Enregistrement du nom d’usage : désormais, l’étudiant.e est identifié.e selon son prénom d’usage et non son prénom d’état civil lors des examens et appels. Il disposera également d’une nouvelle adresse mail correspondant à son prénom d’usage
  • Toilettes non genrées : l’université prépare l’installation de toilettes non genrées. Les premières seront installées en faculté de médecine, avant un déploiement dans l’ensemble des sites
  • Accompagnement de l’étudiant.e concerné.e dans sa mobilité vers une autre université : l’université prend contact avec une université accueillant un.e étudiant.e transgenre ayant bénéficié des mesures de l’Université de Tours afin de faciliter son intégration

Depuis la mise en place de ces mesures, d’autres étudiant.e.s ayant entamé un parcours transidentitaire se sont fait connaître auprès de la chargée de mission égalité, diversité et handicap.

Un impact universitaire, social et professionnel
  • Impact universitaire : les mesures prises permettent à l’étudiant.e de ne plus se justifier pour son genre et son choix de prénom
  • Impact social : dans une série de pratiques où la carte étudiante est nécessaire, l’étudiant.e peut se présenter sous son prénom d’usage (cinémas, musées, transports…)
  • Impact professionnel : désormais, quand un.e diplômé.e a modifié son état civil, il peut se faire éditer un nouveau diplôme avec le nouveau prénom. Il n’aura donc plus à se justifier dans le cadre d’un recrutement.

Consultez quelques-un des articles parus dans la presse nationale
L'Etudiant
Educ pro
Le Monde
Actu politique.info
 
  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Plus d'infos

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité