Accès direct au contenu

Recherche avancée


Accueil > Culture > Résidences d'artistes

Résidences d'artistes

Point fort de sa politique culturelle, l'université accueille depuis maintenant une dizaine d'année des artistes en résidence. Composantes essentielles de la nécessaire rencontre entre la communauté universitaire et la production des arts vivants, ces résidences d'artistes s'inscrivent dans une dynamique riche de sens pour tous.

Retour en Images : les résidences d'artistes

 

En 2014-2015, l'Université accueille l'écrivain Stéphane Bouquet

Résidence de l’écrivain Stéphane Bouquet "Chaque magasin devenant l’adjectif du suivant, une chaîne d’adjectifs déguisés en magasins." C’est souvent avec cette phrase en tête, signée de l’artiste Robert Smithson, que je débarque dans une ville inconnue. J’essaie d’écouter quelle phrase particulière cette ville prononce, comment elle s’agence magasin après magasin, adjectif après adjectif, et comment moi je peux lui répondre – ou s’il est préférable que je me laisse pénétrer en silence par la rumeur pénétrante des rues, cette sorte d’épaisseur particulière de sons et de mouvements que produit chaque ville. La résidence à laquelle me convie l’université de Tours s’articulera autour de cette inscription dans l’espace urbain. Tous les artistes invités à m’accompagner, à parler aux étudiants et à présenter leur travail à un public plus large – l’écrivain-plasticienne Valérie Mréjen, le chorégraphe Loïc Touzé, le cinéaste Patric Chiha, l’écrivain-performeur Thomas Clerc et le tout simplement poète italien Andrea Inglese – tous ces artistes réfléchissent à leur façon à la manière de déployer les gens dans les lieux et à agencer des relations entre soi et les autres. Et quand on y pense ce n’est pas une mince affaire : après tout l’articulation des gens entre eux dans une ville, et de soi avec les gens, et des gens avec l’architecture ou les tramways ou les oiseaux qui chantent encore dans les restes de jardin, est avant tout une question politique : comment se relier à l’autre ? La façon d’y répondre – avec son regard et avec ses oreilles et parfois avec ses affects ou une empathie juste humaine – est aussi une façon de dire à quel genre de société nous rêvons.

 

 



  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Contacts 

Résidence de rentrée

Les rendez-vous associés à la résidence

    • Rencontre avec Stéphane Bouquet, auteur, traducteur
    Le 4 décembre à 20h, librairie Le Livre à Tours
    • Visite de Valérie Mrejen
    Le 13 Novembre à 20h30, Thélème
    • Projection de "Los" de James Benning
    Le 20 Novembre à 20h30, Thélème
    • L’Heure curieuse de Loïc Touzé
    Le 16 janvier à 19h, CCNT
    • Visite de Thomas Clerc
    Le 29 janvier à 20h30, Thélème
    • Visite d’Andréa Inglése : Un éditeur, un auteur, un traducteur avec Benoît Cazas et Patrizia Atzei des éditions Nous et Stéphane Bouquet
    Le 19 février à 20h, librairie Le Livre à Tours
    • Du multiple au singulier ou l’invention d’une écriture. Hybridation des formes artistiques dans l’oeuvre de Christophe Honoré.
    Journée d’études organisée par le Département Arts du spectacle (C. Douzou et V. Vignaux) Programme : http://intru.hypotheses.org/2301 Suivie par la projection d’Angélo tyran de Padoue, drame en prose de Victor Hugo, mise en scène de Christophe Honoré, salle Thélème.
    20 février 2015