Actualité
Vous êtes ici : Version françaiseAgenda

L’université de Tours, lauréate d’un Programme d’Investissements d’Avenir

PatMAT
PatMAT
Date(s)

le 17 juillet 2020

L’université de Tours est lauréate d’un Programme d’Investissements d’Avenir dans le cadre de l’action « Territoires d’innovation pédagogique » : le Campus des métiers et qualifications Patrimoines, Métiers d'Art et Tourisme (PatMAT), qui a d’ailleurs été labellisé « Campus d’excellence » par le ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse en février dernier

Suite à l’appel à projets « Campus des métiers et des qualifications », l’université de Tours est sélectionnée pour le campus des métiers et qualifications Patrimoines, Métiers d'Art et Tourisme (PatMAT). Cet appel à projets « Campus des métiers et des qualifications » s’inscrit dans l’action « Territoires d’innovation pédagogique » du Programme d’investissements d’avenir du Gouvernement. Doté d’une enveloppe de 80 millions d’euros, son objectif est de conforter le rôle d’accélérateur des actions engagées par les Campus des métiers et des qualifications pour répondre aux besoins en compétences des territoires. Dans le cadre de cette 4ème vague de sélection, l’État a sélectionné 12 lauréats pour un montant total de demande de financement de 31,5 millions d’euros. Ces projets feront l’objet d’un suivi régulier et rigoureux. L’université de Tours sera soutenue à hauteur d’un million d’euros.

Rendre visibles et attractifs les savoir-faire et arts de vivre

Le périmètre du campus PATMAT est le patrimoine, d’après la définition de l’Unesco : patrimoine culturel (matériel et immatériel) et patrimoine naturel. Il a vocation à rendre visibles et attractifs les savoir-faire et arts de vivre qu’il faut perpétuer et renouveler, en intégrant les acquis de l'innovation. L’objectif du campus est triple : - Accroître l'attractivité des formations et apporter une réponse à l'enjeu national de la préservation et du renouvellement de l'expertise et des savoir-faire de métiers qui constituent en eux-mêmes une part du patrimoine immatériel français ; - Répondre aux besoins des entreprises et à la demande de clients privés et publics (châteaux, musées, hôteliers et restaurateurs, particuliers propriétaires de biens patrimoniaux en péril, etc.) grâce à une reconnaissance et une valorisation des compétences transversales exigées par les métiers d’art et du tourisme ; - Soutenir la dynamique économique engagée grâce à l'essor du tourisme dans la Région. Les métiers d’art, du patrimoine et du tourisme, qui forment trois pans complémentaires d’un même secteur économique en expansion, ont vocation à s’unir au sein d’un même campus. La création d'un Campus d'excellence vise à créer les conditions permettant d’adapter rapidement la structure et l'organisation de l'offre de formation pour accompagner cette stratégie régionale. Il associe tradition et modernité, en accompagnant les métiers par le numérique, en facilitant les transferts de technologies et en prenant en compte les facteurs écologiques.