Partager
Actualité
Vous êtes ici : Version françaiseAgenda

Webinaire Revenu minimum garanti VS emplois pour tous : revers d’une même médaille ?

  • Recherche,
Date(s)

le 11 mai 2021

De 18h à 19h30
Lieu(x)
Webinaire en ligne
Inscription obligatoire pour participer et interagir via l'application Zoom : cliquez ici
Live sur la page Facebook de la Revue Projet : cliquez là

Revenu minimum garanti VS emplois pour tous : revers d’une même médaille ?

Alors que l’emploi pour tous s’avère un idéal de moins en moins accessible, le Revenu minimum garanti apparaît de plus en plus comme la principale, sinon la seule, piste d’action à peu près sérieuse pour mettre un terme à la pauvreté, à la fois rapidement et durablement. Mais cette hypothèse est-elle vraiment plus réaliste que celle du retour à l’emploi pour tous ? Ne faudrait-il pas plutôt voir deux hypothèses en fin de compte complémentaires ?

Les questions que posent ces programmes ambitieux et leur mise en œuvre ne manquent pas : combien coûteraient ces dispositifs à l’État et aux contribuables ? Comment les financer concrètement ? Comment les effets sur l’économie réelle (emplois, revenus…) ont-ils été intégrés à la réflexion par les promoteurs de ces deux dispositifs ? Que nous apprennent les expériences en cours sur cette question ?

Avec la participation de :
Lenny Benbara, directeur de la campagne « Un emploi vert pour tous » et responsable des publications de l'Institut Rousseau
Michel de Virville, vice-président de l’association Territoire zéro chômeur de longue durée
Véronique Fayet, présidente du Secours catholique – Caritas France. Le Secours catholique a publié un rapport intitulé « Sans contrepartie. Pour un revenu minimum garanti »
Noam Leandri, président honoraire de l’Observatoire des inégalités, co-auteur de la note « Pour la création d’un revenu minimum unique »
Animé par Martin Monti-Lalaubie, journaliste à la Revue Projet.

Dans le cadre du cycle « Lutter contre la pauvreté ». Une initiative de la Revue Projet en partenariat avec le Centre d’études européennes de politique comparée (CEE) de Sciences Po et l’UMR Cités territoires, environnement et sociétés (Citeres) de l’Université de Tours.