Actualité

Expérience n°12 : héritage

  • Arts plastiques - expositions - musées,
Date(s)

du 23 juin 2018 au 31 décembre 2018

Musée des Beaux-Arts.18 place François-Sicard, Tours
Ouvert tous les jours sauf le mardi. 9h-12h45 / 14h-18h
Tarif : Plein 6€, demi-tarif 3€

Découvrez la 12ème édition du projet "Expérience" porté par un groupe d'étudiants en Histoire de l'Art.

Héritage est la 12e édition du projet « Expérience », créé en 2006 par l’université de Tours et le musée des Beaux-Arts, et mené en partenariat avec le Fonds régional d’art contemporain Poitou-Charentes depuis 2011.
Ce programme permet à des étudiants de deuxième année d’Histoire de l’Art d’organiser une exposition d’art contemporain, dans le cadre de l’option universitaire « Pratique(s) de l’exposition ». Le groupe est ainsi confronté directement et collectivement aux missions du commissariat d’exposition, depuis la sélection des œuvres jusqu’à leur accrochage, en passant par la réalisation des supports de communication et la médiation. Tout au long du projet, les étudiants sont accompagnés par les professionnels des différentes institutions impliquées.
L’exposition s’articule cette année autour du thème de l’héritage, qui a guidé le choix des œuvres issues des collections du FRAC Poitou-Charentes et leur mise en relation avec celles du musée des Beaux-Arts. Il s’agit ici d’aborder l’appropriation d’une culture du passé par les artistes d’aujourd’hui, au travers des thèmes, des pratiques et des conceptions du monde, transmises par les œuvres d’art.
Les étudiants ont tissé des parallèles entre des sujets, des solutions plastiques ou des recherches communes, afin de mettre en valeur la manière dont les artistes contemporains ont fait évoluer l’héritage constitué par leurs prédécesseurs, consciemment ou non, puisque les liens établis entre les œuvres sont totalement extérieurs aux processus créatifs initiaux.
Très diverse, la sélection permet d’envisager la notion d’héritage sous plusieurs angles. Les genres et les thèmes du portrait, de la scène religieuse, du paysage ou de la ruine antique sont abordés par des photographies de Tania Mouraud, Sarah Jones et Eric Poitevin, de la sculpture de Philippe Amiel, ou de la peinture sous verre de Daniel Schlier.
Au total, ce sont dix artistes qui sont représentés ici par des œuvres exposées en contrepoint à celles du musée. À rebours de la notion de « table rase » trop souvent revendiquée par l’art moderne et contemporain, Héritage propose ainsi une réflexion sur la permanence et l’évolution des codes de représentation à travers les époques.
À partir de cette proposition, chaque visiteur pourra considérer les œuvres exposées à la lumière de sa propre culture visuelle, des images et souvenirs artistiques qui constituent un « héritage » personnel, immatériel mais néanmoins précieux.


Commissariat : Étudiantes et étudiants de Licence 2 en Histoire de l’art, Université de Tours : Agathe Armingaud, Célestine Bel, Gwladys Bidaud, Anaëlle Corbillon, Alexandre Duboc-Simoes, Salomé Jauffret, Cédric Maupomé, Céline Maréchal, Charline Monteil, Juliette Passily, Valentin Printant, Léa Queran, Tara Souchard