Actualité

Le Décalogue (1 et 2) de Krzysztof Kieslowski
Ciné-club : Cadres et règles

  • Culture,
  • Vie étudiante,
Date(s)

le 4 décembre 2018

19h - Durée 2h50 - Entrée libre sans réservation.
Lieu(x)
Salle Thélème
Pologne - 1988

En 1988, dans une Pologne tiraillée entre communisme et catholicisme, K. Kieslowski revisite les Dix Commandements, qu'il transpose dans la froide Varsovie. Le but n’est pas de construire une oeuvre religieuse, mais de proposer une photographie de la psyché humaine. Dans cette série de dix films électrochocs, chacun des préceptes devient une réflexion sur la condition humaine. Kieslowski aspire à "filmer les âmes" pour pointer du doigt la souffrance, le doute, la frustration, la moralité, les pulsions qui s’emparent des hommes. Un seul Dieu tu adoreras et Tu ne tueras point, premier et cinquième opus de la série, sont empreints de cette réflexion sur l’âme humaine. Le cinéaste explore alors les névroses du caractère humain, et habille chacun de ses moyens-métrages d’un style sobre, en les baignant d’une lumière angoissante. Sans manichéisme, ces dix morceaux de vie s’emparent des failles humaines, qu'ils explorent viscéralement pour en dévoiler la vacuité et l'indéniable lourdeur : il rappelle ainsi la (les) faiblesse(s) qui imprègne(nt) chaque être au cours de sa vie.
 

La programmation du ciné-club est le résultat d’un travail collectif mené par des étudiants du Master "Culture et Médiation des Arts du Spectacle" dirigés par Eric Rambeau. Avec le soutien du Service Commun de Documentation.

Le cadre, au cinéma c'est bien sûr la forme de l'écran, qui circonscrit ce que l'on autorise ou oblige le spectateur à voir. Alors... comment cela se passe-t-il lorsqu'il est justement question des cadres qui régissent nos vies quotidiennes, qu'elles soient amoureuses (The Lobster / Mustang), politiques (Punishment Park) ou encore artistiques (Mr Gaga sur les pas de Ohad naharin) ou spirituelles (Le Décalogue) ?