Résidence d'artiste

Laurence Dreanot sculptrice
Point fort de sa politique culturelle, l'université accueille depuis maintenant plus d'une dizaine d'année des artistes en résidence. Composantes essentielles de la nécessaire rencontre entre la communauté universitaire et la production des arts vivants, ces résidences d'artistes s'inscrivent dans une dynamique riche de sens pour tous.

 

  Laurence Dréano

Pour l'année 2018-2019, l'Université de Tours accueille en résidence la sculptrice Laurence Dréano au sein du  Laboratoire d’Informatique Fondamentale et Appliqué. Elle y développera un travail de recherche et de création autour de l’intelligence artificielle et des interfaces homme-machine.

Les sculptures généreuses de Laurence Dréano s’inscrivent dans un univers naïf et idéaliste où l’on retrouve toute la simplicité des valeurs universelles qui font du bien. Son travail des matériaux se prête particulièrement bien aux besoins expérimentaux du LIFAT : leur projet commun vise à créer et à faire créer des oeuvres sculptées et leurs versions numériques en leur ajoutant une forme d’intelligence pour les rendre interactives, avec du contenu numérique consultable en plus de leur expressivité artistique. Aujourd’hui, l’essor du digital dans l’art est notable et le numérique apporte des outils et des perspectives que le temps de la résidence permettra de développer (3D, hologrammes, interactions tactiles, réalité augmentée...).

En parallèle, Laurence Dréano dirigera des ateliers de pratiques artistiques ouverts à tous les étudiants : écriture, modelage…
 

Cette résidence est soutenue par le Conseil Départemental d'Indre et Loire. En lien avec le Laboratoire d'Informatique Fondamentale et Appliqué (LIFAT).