Partager
Actualité

Résidence d’artiste 2021-22 : appel à projet artistique
Avec l'unité de recherche Prim, Pratiques et ressources de l'information et des médiations

  • Culture,
  • Culture scientifique,
© PRIM
© PRIM
Date(s)

du 31 mars 2021 au 3 mai 2021

Le dossier est à envoyer à Cécile Thomas avant le 3 mai 2021 à midi

L'Université de Tours, à travers son service culturel et avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire, accueille depuis 2002 des artistes en résidence dans tous les domaines disciplinaires. Ces résidences placent au cœur de la vie universitaire un artiste ou un collectif d'artistes, qui va à la rencontre des étudiants, des enseignants et du personnel autour d’un projet de création déployé sur les campus.

Pour l’année 2021-22 il est proposé d’appuyer le projet artistique sur l'unité de recherche Pratiques et ressources de l'information et des médiations (PRIM), qui développe des recherches sur les médiations informationnelles et communicationnelles, en s’intéressant à la fois aux acteurs, aux processus et aux dispositifs comme aux productions réalisées.

   
  Télécharger l'appel à projet  
résidence d'artiste 2021-2022
   


La résidence au sein du laboratoire Prim

Le faux semble envahissant, et certains s’efforcent de le traquer, de le rectifier, pour produire une information « juste » et sûre. D’aucuns soupçonnent l’existence de pratiques actives de désinformation, qu’elles touchent des questions politiques, sociales, économiques, culturelles, religieuses… Journalisme et médias, vigies endurcies postées sur internet tentent de déjouer ce jeu du faux souvent volontaire, mais d’intentionnalité parfois moins évidente. L’unité de recherche Prim travaille notamment, depuis plusieurs années, sur les dispositifs de vérification de l’information dans les médias et sur internet, sur ses enjeux politiques et sociaux, en lien avec l’École publique de journalisme de Tours (EPJT) et les formations qu’elle anime.

L’unité de recherche serait par conséquent heureuses d’accueillir un.e artiste qui, quel que soit son support de création (arts numériques, vidéo, théâtre, écriture, danse et chorégraphie, création musicale, arts plastiques, photographie, peinture…), l’interroge dans ses pratiques de recherche sur la désinformation et la fasse évoluer dans ses conceptions, pratiques et résultats, dans une démarche de co-action art et recherche, inédite pour l’unité. Apprendre à repérer le faux, mettre en doute l’information, mesurer les effets de la désorientation, s’engager dans un programme actif de dérivation (ou menant à une dérive) pourraient être les actions, parmi d’autres, d’un tel projet artistique, au sein d’une équipe très ouverte à la créativité, sous toutes ses formes. Un tel travail artistique pourrait questionner la forme prise par une donnée prétendant à l’information, entre illusion et abus du regardeur, spectateur ou lecteur, ou le rôle de l’image et du document-preuve dans la désinformation. La désinformation peut jouer également des croyances et de l’émotion, que l’art sait mettre en jeu et en
visibilité, et déjouer.

La question de la désinformation et du faux touche en effet la forme que prend (c’est sa nature même) l’information. Un travail esthétique sur un univers perceptif, ou un travail sur l’écriture, la mise en scène et le récit, pourraient également ici interroger le désir de vérité et l’irruption de la falsification dans notre rapport au monde. La désinformation peut être également questionnée dans sa dimension de contamination, et sa portée politique. Entrent en jeu ici à la fois la sphère du « monde numérique » de l’information, mais aussi le relais médiatique, souvent questionné par l’art contemporain, dans ses formes artefactuelles (télévision, radio, ordinateur…) ou dans ses programmes.

L’artiste, comme celui qui n’informe pas, a donc un rôle à jouer pour nous faire saisir ce qui nous désinforme et nous désoriente. L’art nous déroutera ici de façon heuristique, car il est invérifiable.
NB : L’unité de recherche et l’université de Tours attestent que l'appel à projet ne contient aucune fausse information (le jeu commencera plus tard.)
 

Cet appel est ouvert à toutes les disciplines artistiques.
 

   
  Télécharger l'appel à projet  
résidence d'artiste 2021-2022
   

Composition du dossier :

  • Une lettre de motivation expliquant notamment le projet artistique et la pertinence de la collaboration avec le laboratoire de recherche
  • Un CV
  • Un dossier artistique présentant les réalisations représentatives de la démarche artistique


Ce dossier est à envoyer à Cécile Thomas avant le 3 mai 2021 à midi
Uniquement par mail en format .pdf
cecile.thomas@univ-tours.fr

– Pour tout renseignement : 02.47.36.66.43 / 06.27.54.54.17