Résidence d'artiste


Point fort de sa politique culturelle, l'université accueille depuis maintenant plus d'une dizaine d'année des artistes en résidence. Composantes essentielles de la nécessaire rencontre entre la communauté universitaire et la production des arts vivants, ces résidences d'artistes s'inscrivent dans une dynamique riche de sens pour tous.

 

  Alexia DeFluff

Pour l'année 2020-2021, l'université de Tours accueille en résidence l'artiste spécialisée dans les arts numériques, Alexia DeFluff au sein Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI).

Issue d’une formation 3D, Alexia DeFluff évolue d’abord dans le cinéma d’animation, puis dans le videomapping monumental. Ce bagage technique lui permet de créer des outils visuels et de détourner leur usage dans l’espace. L’artiste conçoit désormais des installations et des expérimentations vidéo-projetées ayant pour motifs principaux la nature, les fonds marins, les insectes… avec pour volonté d'explorer et de créer de nouvelles formes d'art. 

Alexia DeFluff intégrera à la rentrée l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI), qui se consacre à l’analyse des interactions entre les insectes et leur environnement biotique et abiotique et fêtera en 2021 ses 60 ans. La diversité de ses compétences se perpétue depuis la création de l’unité (1961) en réunissant sous un même toit des chercheurs et enseignants-chercheurs issus de différentes disciplines (écologie, physiologie, génétique, chimie, physique, bioinformatique et mathématiques), faisant de l’IRBI un lieu rare à l’identité internationale affirmée autour des sciences de l’insecte.

Dès le mois de septembre, découvrez le projet de la résidence 2020-2021 de l'université de Tours et ses grands rendez-vous.
 

Les résidences d'artistes sont soutenues par la DRAC Centre Val-de-Loire. En lien avec l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI).

Les rendez-vous de la résidence