Le fonds patrimonial de la Bibliothèque de médecine Emile Aron



La bibliothèque Emile Aron est riche d’un fonds ancien d’environ 6000 volumes hérités de l’ancienne école de médecine et de pharmacie de Tours :
  600 ont été publiés entre le XVIe et le XVIIIe siècle,
   5400 entre le début du XIXe et la fin du XXe siècle.

Il s’agit principalement d’ouvrages scientifiques généraux (encyclopédies, dictionnaires, traités) et spécialisés, de revues, de périodiques, de thèses, de biographies, d’atlas… couvrant les sciences médicales dans leur ensemble.

Le fonds ancien compte également quelques ouvrages ayant appartenu à Armand Trousseau, Louis Tonnellé, Edmond Chaumier, Paul Guillaume-Louis, ou encore au pharmacien tourangeau Félix Boutineau…

La bibliothèque conserve une partie de la correspondance de Pierre-Fidèle Bretonneau (1778-1862), ainsi que des archives se rapportant à l’école de médecine et de pharmacie (le testament d’Anatole-Félix Ledouble, des photographies de l’école, des registres des professeurs, les clichés du cerveau d’Anatole France…).

Deux Tourangeaux sont venus s'inscrire dans la lignée des scientifiques les plus illustres qui ont fait carrière à Paris au XIXe siècle : le médecin Armand Trousseau (1801-1867) et le chirurgien Alfred Velpeau (1795-1867), tous deux élèves de Pierre-Fidèle Bretonneau.

La bibliothèque conserve un fonds riche, unique, représentatif des méthodes de travail et de la notoriété d’Alfred Velpeau. Il se compose :
  • d'une partie de la bibliothèque que le chirurgien possédait : des livres qu'il a achetés pour ses études et de nombreux ouvrages qu'il a reçus en témoignage d'amitié et de respect ;
  • de documents de travail : le don d'une partie de la bibliothèque, par la Comtesse Thoinnet de la Turmalière, s'est en effet accompagné d'affaires personnelles de Velpeau : des cahiers de notes datant de ses années d'études, des cahiers d'observations de ses malades à l'Hôpital de la Charité (1850-1851) avec des carnets sur les entrées et les sorties des patients. La bibliothèque universitaire de médecine conserve également un recueil des titres et diplômes obtenus durant sa carrière.

Depuis le 1er avril 2008 et jusqu’en avril 2012, le service commun de documentation représenté par la bibliothèque de médecine et la bibliothèque universitaire de sciences-pharmacie participe au projet de recherche Orhibio (Origine et Histoire et de l’Industrialisation et des Biotechnologies : réseaux médicaux, formation et recherches en région centre, XIXe-XXe siècles).