Partager
Actualité

Lutte contre les violences sexistes et sexuelles : le Ministère soutient le projet de l'Université de Tours

  • Vie de l'université,
Date(s)

le 10 octobre 2022

L’université de Tours fait partie des 42 établissements retenus dans le cadre du programme national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur et la recherche. Soutenu par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

L'établissement souhaite renforcer la communication, la sensibilisation et la formation de la communauté universitaire aux violences sexistes et sexuelles (VSS).

L’université de Tours a répondu à un appel à projet dans le cadre du programme national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur et la recherche, dont le principal objectif est de franchir collectivement une étape supplémentaire dans la prévention et la prise en charge des situations de violences sexistes et sexuelles. Elle fait partie des 42 établissements retenus sur 98 présentés.

Le financement obtenu par l’université de Tours lui permettra de renforcer la cellule VSS et de l’ancrer dans le paysage de l’établissement, afin de toujours mieux :
  • Prévenir et détecter ces violences en formant mieux les personnels et les étudiant.es ;
  • Écouter, protéger et accompagner les victimes
Il permettra de créer des outils spécifiques de lutte contre les VSS :
  • Communication sur l’existence et le fonctionnement de la cellule VSS ; élaboration de documents de référence et de supports interactifs (BD, quiz, etc.) pour la prévention et la prise en charge des situations de violences sexistes et sexuelles.
  • Diffusion dans tous les lieux fréquentés par les étudiants et lors d’événements culturels ou de moments clés de la vie universitaire (rentrée, remise de diplôme, etc.)
  • Organisation d’un évènement (projection-débat) ouvert aux étudiant et personnels
  • Soutien des initiatives portées par la communauté étudiante et par les personnels
  • Renforcement des formations aux VSS pour les personnels dans le cadre du plan pour l’égalité professionnelle et des formations délivrées aux étudiant·es dans le cadre des CERCIP (Compétences, Engagement, Réflexions Citoyennes et Pratiques)
Ce projet reposera sur la collaboration de plusieurs services et directions de l’université de Tours : la Mission Égalité, le Service de Santé Universitaire (SSU), le Relais Santé des personnels, la Direction de la Communication et la Direction des Affaires Juridiques et du Patrimoine. Il associera également les associations étudiantes et, plus largement, les associations qui luttent contre les violences et les discriminations dans les départements 37 et 41.