Partager
Actualité

Inclusion des étudiant.e.s autistes : l’université de Tours renforce son action

  • Vie de l'université,
Date(s)

le 16 septembre 2022

L’université de Tours vient d’intégrer le réseau « Aspie friendly », programme national d’inclusion universitaire pour les personnes autistes. Cette adhésion est l’opportunité de renforcer les actions déjà engagées et de construire ou structurer les coopérations avec différent.e.s acteur.rice.s locaux.ales.

Le 16 septembre prochain, le réseau national se déplace à Tours pour officialiser cette adhésion et madame Claire Compagnon, déléguée interministerielle à la stratégie autisme-troubles du neuro-développement, annoncera un renforcement des moyens pour déployer le programme. 

En France, 700 000 personnes ont un Trouble du Spectre de l’Autisme. Les universités concentrent beaucoup d’éléments complexes à gérer pour des personnes autistes (gestion du bruit, mouvements, planning changeants, interactions sociales permanentes avec les professeur.e.s et les autres étudiant.e.s, etc.) : « Le constat est sans appel en ce qui concerne l'autisme sans déficience intellectuelle : les étudiant.e.s autistes scolarisé.e.s dans l’enseignement supérieur seraient entre dix et quinze fois moins nombreux.ses que ce que l’on pourrait attendre », explique Bertrand Monthubert, porteur national d’Aspie-Friendly.

Fort de ce constat, le réseau universitaire Aspie-Friendly propose un programme d’accompagnement des étudiant.e.s autistes qui se décline autour de la formation des professionnels, de l’accompagnement social, de l’innovation pédagogique et de l’insertion professionnelle. Inscrit dans la Stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement et soutenu par le Programme Investissements d’Avenir (PIA) à hauteur de 5 millions d’euros, ce programme inter universitaire est aujourd’hui présent dans 26 établissements d’enseignement supérieur, et ne cesse de se développer.

Afin de renforcer l’efficacité de l’action du programme Aspie-Friendly, la CNSA vient d’annoncer un soutien financier d’envergure pour mener un projet pilote dont l’université de Tours sera l’un des cinq expérimentateurs.

RENFORCEMENT ET STRUCTURATION DES ACTIONS A L’UT

Durant l’année 2021-2022, l’université de Tours comptait 17 personnes autistes parmi ses étudiant.e.s, contre seulement 6 en 2020-2021. Afin d’adapter au mieux l’accueil de ces étudiant.e.s, l’établissement a rejoint le réseau Aspie Friendly en 2022. Cette adhésion est portée par la Mission handicap, qui travaille en collaboration avec le Service de Santé Universitaire et la Direction des Ressources Humaines dans l’objectif de lutter contre toutes les discriminations. En adhérant au réseau Aspie Friendly, l’université de Tours entend :
- Renforcer les actions déjà mises en place dans le domaine de l'accompagnement pédagogique des étudiant.e.s autistes, de leur insertion professionnelle ou bien encore de leur accès à la vie étudiante ;
- Structurer les coopérations pré-existantes ou à venir avec différent.e.s acteur.rice.s locaux.les : Centre de Ressource Autisme (CRA) Centre-Val de Loire, Centre d'Excellence sur l'Autisme et les troubles du neurodéveloppement du CHRU de Tours, entreprises, associations, etc.

L’université de Tours a par ailleurs été choisie parmi cinq autres universités (université de Montpellier 3 Paul Valey, Perpignan, Angers et une dernière en cours de sélection) pour déployer des outils au bénéfice d’étudiant.e.s ayant d’autres troubles du neuro-développement que l’autisme : trouble déficit de l’attention avec ou sans hyper activité (TDAH) ou troubles des apprentissages (Troubles DYS). Cette expérimentation repose davantage sur une logique de transformation des établissements que de compensation. Elle aboutira à la création d’une charte détaillant les principes d’actions auxquels les universités s’engageront, la définition d’un accompagnement méthodologique des établissements, ainsi que l’instauration d’un label.