Actualité

Retour sur la résidence d'artiste • 2017-2018
Carole Marchais, plasticienne

Mr J
Mr J
Date(s)

du 1 septembre 2017 au 30 mai 2018

En 2017-2018, l'Université a accueilli Carole Marchais pour un travail de recherche et de création au sein de l’Unité Mixte de Recherches CITERES.

Je pourrais résumer ma démarche par une approche sensible. Chaque espace, chaque environnement devient une nouvelle source d'inspiration, une exploration de nouveaux dispositifs plastiques. Ce qui m'intéresse, c'est ce que provoque la rencontre d'un territoire par rapport à mon cheminement artistique, que ce soit sur le fond ou la forme. Je m'intéresse aux notions de fragilité et d'impermanence. Carole Marchais

Les résidences d'artistes sont soutenues par le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et la DRAC Centre Val-de-Loire. L'artiste a bénéficié d'une aide pour l'hébergement de la Ville de Tours. Avec la participation de la MSH Val de Loire
 

  Une résidence étroitement liée au monde de la recherche. 

En 2017-2018, l'Université de Tours a choisi de renforcer les liens entre les résidences d'artistes et ses équipes de recherche. Carole Marchais a donc travaillé avec l'unité mixte de recherche CITERES. Leurs productions s’inscrivent dans quatre principaux champs de recherche pluridisciplinaire : la recherche urbaine, la recherche environnementale, les travaux sur le territoire et ceux sur les effets des recompositions sociales contemporaines. En savoir plus sur CITERES.

Découvrez cette année de travail en téléchargeant le livret de la résidence.


—  Les différents temps de la résidence de Carole Marchais

  • De septembre à novembre • Rencontre avec les chercheurs du laboratoire CITERES, l’équipe de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) et découverte de l’université.
  • En novembre et décembre • Intervention artistique dans les locaux de la MSH, avec la création de deux installations Chemin faisant… Visionner le reportage vidéo.
  • En décembre et janvier • Création collective avec Isabelle La Jeunesse (enseignant chercheur - CITERES) et les étudiants de Master 2 Environnement, Territoire, Paysage, De l’eau dans son vin.Visionner le reportage vidéo. Voir le zoom sur le projet De l'eau dans son vin ci-dessous.
  • En février et mars • Atelier de pratique artistique dans le cadre des unités d’enseignements d’ouverture, avec des étudiants de 1ère, 2ème, 3ème et 4ème année sur le thème Habiter. Visionner le reportage vidéo. Voir le zoom sur le projet Habiter proposé ci-dessous.
  • En février • Participation à un atelier de cartographie expérimentale avec Florence Troin (géographe cartographe - CITERES).
  • En février • Intervention auprès des étudiants de l’IUT en Carrières sociales sur la médiation artistique.
  • En mars • Atelier ponctuel de pratique artistique avec le personnel de CITERES et de la MSH.

Zoom sur le projet Habiter

Suite aux rencontres avec les chercheurs, Carole Marchais a proposé aux étudiants d’aborder un travail en volume et dans l’espace sur le thème Habiter. Cette thématique est ressortie comme un lien possible entre les différents sujets de recherche des équipes de CITERES.  Elle permet également une approche personnelle, intime mais aussi une réflexion sur des questions sociétales contemporaines.
Le 26 mars 2018, ces créations ont été présentées sous la forme d’un parcours artistique au sein du site universitaire des Tanneurs. Une collaboration a été réalisée avec des étudiants de l’atelier chorégraphique du SUAPS dirigée par Laure Peyramayou. Les réalisations produites lors d’ateliers ponctuels avec les étudiants de l’IUT, avec le personnel de CITERES et de la MSH, sur ce même thème, ont été intégrées et sont présentées dans ce parcours. Télécharger le document distribué le 26 mars au public.
 

(Reportage réalisé par Jean-Baptiste Dalle, étudiant en Master Arts du Spectacle.)


Zoom sur le projet De l'eau dans son vin

Créée pour le colloque Climate Change and Water (Tours, février 2018 - organisé par le réseau MIDI et le pôle DREAM), cette installation s’est construite autour de la question de l’eau et des enjeux qui y sont associés (assèchement du sol, protection du sol et des cultures de la chaleur, question de l’irrigation et de ses conséquences, modification des vins et évolution du travail œnologique, …).
Visionner le reportage vidéo sur le projet .
→ La pièce est exposée du 15 mai au 15 novembre 2018 dans le cadre du parcours d'art contemporain itinérant Act(e)s au Château de Gizeux. En savoir plus.