Actualité

Le réseau OPALE labellisé Institut Carnot

  • Recherche,
Date(s)

du 18 février 2020 au 31 mars 2020

Spécialisé dans le domaine des leucémies et maladies apparentées, le réseau OPALE, dont fait partie l’équipe de recherche LNOX (ERL CNRS 7001 au sein de l'EA 7501 GICC - Groupe Innovation et Ciblage Cellulaire), vient d’être labellisé Institut Carnot. Il fait désormais partie des 37 Instituts Carnot labellisés pour une période de 4 ans, dont la liste vient d’être rendue publique.

Créé en 2006, le dispositif des instituts Carnot est un label d'excellence, accompagné d’un financement et décerné à des établissements publics de recherche en France qui s'engagent à développer des partenariats de recherche public-privé.

Cette première labellisation d’OPALE (Organization for Partnerships in Leukemia) vient récompenser les activités de recherche d’un consortium sans équivalent international dans le domaine des leucémies et maladies apparentées, qui représentent le cancer du sang le plus mortel. Leur incidence est en forte augmentation puisqu’elles affectent aujourd’hui 2,3 millions de patients dans le monde et sont également le premier cancer de l’enfant.

Dans le but de structurer l’offre de recherche partenariale française dans ce domaine, l’institut Carnot OPALE réunit 16 unités de recherche dont l’équipe LNOX, mais aussi 6 groupes coopérateurs de recherche clinique et 4 plateformes de développement. Il couvre ainsi l’ensemble de la chaîne de recherche, développement et valorisation médicale et industrielle.

Le siège de l'Association Loi 1901 OPALE est hébergé par THEMA, le Centre National de Médecine de Précision sur les Leucémies.


L’équipe LNOx, Niche Leucémique et Métabolisme Oxydatif

Rattachée au CNRS et à l’université de Tours (EA 7501 GICC - Groupe Innovation et Ciblage Cellulaire), l’équipe de recherche LNOx est pilotée par le PUPH Olivier Hérault et décrypte le fonctionnement des cellules leucémiques au sein de la moelle osseuse. Créée en 2012 et composée d’hématologues et de chercheurs, LNOx a intégré le Laboratoire d'Excellence MabImprove en janvier 2017. Les leucémies aiguës de l’adulte ont un mauvais pronostic lié à la résistance aux chimiothérapies. Leur fréquence augmente chez les sujets âgés, où elles s’inscrivent souvent dans l’évolution d’états pré-leucémiques : les cellules leucémiques sont en interactions étroites avec le microenvironnement médullaire au sein de niches leucémiques pauvres en oxygène très impliquées dans la rechute. LNOx concentre ses recherches sur le rôle de ces niches.