Le développement de l’économie numérique

Le projet Tours 2015, porté par STMicroelectronics à Tours en lien avec le CEA de Grenoble et treize laboratoires mixtes Universités/CNRS, a été sélectionné en 2012 dans le cadre du 1er appel à projets Nanoélectronique (Programme « Investissements d’Avenir » de l’État).

Terminé en septembre 2017, Tours 2015 portait sur l’étude et le développement de composants nouveaux destinés à la maîtrise avancée de l’énergie dans les dispositifs électroniques. Les travaux menés dans le cadre de ce projet se sont articulés autour de trois axes :
  • la fabrication de composants innovants pour la conversion d’énergie, utilisant des nouveaux matériaux semi-conducteurs ;
  • le développement de composants passifs aux performances accrues et à très faibles pertes grâce à l’emploi de nouveaux matériaux isolants ;
  • l’intégration de microbatteries et de circuits de récupération d’énergie dans les composants électroniques.
Une nouvelle ligne pilote, source d’innovation de la filière électronique de nos territoires, a été installée en 2013 sur le site de STMicroelectronics.

Le projet Tours 2015 a permis de renforcer :
  • l'écosystème constitué entre l'industrie des composants et les laboratoires de recherche ;
  • la compétitivité et l'accroissement de la production industrielle sur le territoire.