Vous êtes ici : Version françaiseRecherche

Nous provoquons des rencontres interdisciplinaires

L’université de Tours se démarque aujourd’hui par la qualité et l’originalité de sa recherche et de sa formation. Elle est impliquée dans différents réseaux économiques et sociaux et connaît également un vif succès dans le cadre d’appels à projets de recherche nationaux et internationaux exigeants.

Dans ce contexte, l’université de Tours fédère des équipes transdisciplinaires à travers des programmes prestigieux. Elle s’évertue à réunir les conditions nécessaires à leur développement, symbole d’un fort engagement politique et scientifique de la part de l’établissement.

Les thématiques de nos écoles universitaires de recherche

Intelligence des Patrimoines 

  • Une approche audacieuse des patrimoines culturels et naturels, gastronomiques, artisanaux ou agricoles ;Ipat
  • des innovations permettant de créer de nouveaux services, produits ou savoir-faire créateurs de valeurs économiques et d’emplois ;
  • l’animation d’un réseau de chercheurs issus de laboratoires de recherche de la Région Centre-Val de Loire ;
  • des partenariats avec les mondes culturels et économiques ;
  • un portage par le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (UMR 7323) de l’université de Tours et le CNRS, avec le soutien de la Région Centre-Val de Loire.
 

Biomédicaments, Ambition Recherche et Développement 2020 (ARD 2020) 

  • Le développement d’un pôle de recherche et de développement sur les Biomédicaments en région Centre-Val de Loire ;
  • des équipes multidisciplinaires issues de plusieurs établissements de recherche ;
  • l’association d’entreprises pharmaceutiques régionales ;
  • un portage par l’université de Tours, en partenariat avec l’université d’Orléans, le CNRS, l’INRA, l’INSERM, le CHRU de Tours.

Morphogenèse et Antigénicité du VIH et des Virus des Hépatites, MAVIVH (Unité INSERM U966) 

  • Une équipe de recherche multidisciplinaire composée d’enseignants-chercheurs en virologie, biochimie, biologie cellulaire et santé publique ;
  • des travaux sur le VIH, le VHB et le VHC ;
  • un lien fort entre l'unité de recherche et le CHRU.

Nos structures fédératives

Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire 

  • Une structure fédérative d’équipes de recherche en Sciences humaines et sociales ;
  • 20 équipes de recherche gérées par l’USR 3501 ;
  • des échanges interdisciplinaires et internationaux selon les axes de recherche ;
  • la mutualisation de services et de ressources au sein de l’atelier numérique ;
  • un soutien aux jeunes chercheurs et aux projets émergents ;
  • le développement de partenariats entre les universités de Tours et d’Orléans, mais aussi dans le réseau des MSH ;
  • une cotutelle par l’université de Tours, l’université d'Orléans et le CNRS.
Pôle Alimentation 

Fédération CaSciModOT 
  • Une création en 2004, sous la forme d’un double Plan Pluri Formation des universités de Tours et d’Orléans, puis sous forme de fédération à partir de 2010 ;
  • une structure ouverte et souple, qui favorise les échanges entre les acteurs de la région Centre-Val de Loire ;
  • le développement d’actions autour du calcul scientifique et de la modélisation ;
  • l’utilisation d’outils numériques au sens large (simulations, modélisation, algorithmiques, traitement et visualisation de données massives) ;
  • un label cluster de la Région Centre-Val de Loire en 2010
  • l’inscription dans un Réseau National des Systèmes Complexes (RNSC) depuis 2014. 





MSH











Pôle Alimentation








CaSciModOT

Nos collaborations industrielles

Les Centres d'Études et de Recherches (CER) 

  • Des laboratoires mixtes publics-privés nés du partenariat entre l'université de Tours et une ou plusieurs entreprises : 3 CER ont été créés par l’union de 7 entreprises ;
  • des moyens humains et techniques ;
  • une recherche collaborative dans un secteur d'activité donné ;
  • des outils de recherche et de développement performants ;
  • l’émergence de pôles d’excellence attractifs qui améliorent la compétitivité des entreprises, l'innovation et la création d'emplois en recherche et développement ;
  • la concrétisation d’intérêts convergents des acteurs du territoire : État, collectivités territoriales, entreprises et université.
 

Le CERTeM, Centre d'Études et de Recherches Technologiques en Microélectronique 

Le GREMAN (UMR 7347)