Actualité

Startup & Science #3 : quel avenir pour la micro & nano-électronique ?

  • Recherche,
Date(s)

le 6 décembre 2018

Début à 18h30
Inscription obligatoire
Lieu(x)
MAME
49 boulevard Preuilly, 37000 Tours

#FutureofNanotech

Des chercheurs talentueux, des entrepreneurs ambitieux, des meetups inspirants VR, AR, IA, Blockchain, nano-electronique, mathématiques quantiques, biomédicaments, autant d'avancées technologiques qui sont en train de façonner notre avenir à partir d'avancées scientifiques majeures. Qu'ils soient chercheurs, entrepreneurs, leader d'opinions, MAME vous propose de recevoir sur cette série de Meetups les acteurs à la base de toutes ces révolutions.

#FutureofNanotech

Daniel ALQUIER, Pr. à l’université de Tours, Chercheur au GREMAN

Depuis plus de 40 ans, la loi Moore mène l’innovation et la révolution de l’électronique et du numériques.
En réduisant par 2 les dimensions des composants tous les 18 mois, elle s’approche de l’atome
mais aussi de sa fin…

Depuis plus de 40 ans, la loi Moore mène l’innovation et la révolution de l’électronique et du numériques.
En réduisant par 2 les dimensions des composants tous les 18 mois, elle s’approche de l’atome
mais aussi de sa fin…

Quel avenir pour la micro et nano-électronique ?

Un nouveau paradigme émerge : « More than Moore » (et comment cela se traduit ceci chez nous à Tours)

@startups

IRLINX : Emilie Bahette, Ingénieure Développements Technologiques, Responsable du site de Tours depuis Septembre 2016
IRLYNX conçoit et commercialise des modules infrarouges pour détecter et caractériser l’activité humaine pour le bâtiment intelligent. Appuyés sur une technologie unique et innovante de détection et d'analyse de la chaleur émise par le corps humain, les capteurs IRLYNX permettent de fiabiliser la présence et le comptage de personnes et de cartographier les flux pour des applications de performance énergétique, de sureté, et d’optimisation de l’espace.

SILIMIXT : Sebastien Desplobain. Président et co-fondateur de SiLiMiXT en mars 2013,
SiLiMiXT a pour objectif d’industrialiser le silicium poreux. Matériau aux nombreuses propriétés répondant entre autres à des problématiques de baisse de cout de production, d’amélioration de performance des composants électroniques et de fabrication de cellules solaires haut rendement flexibles.