Formalités administratives avant le départ

Icone

Les formalités à accomplir dépendent du pays dans lequel l'étudiant effectue une mobilité. La Direction des Relations Internationales vous guidera dans vos démarches.



Obtention du titre de séjour

La première démarche à effectuer est de s'assurer que son passeport est bien valide, avec une date de validité au moins 6 mois après la fin de la mobilité prévue. Si ce n'est pas le cas, demander un nouveau passeport à la mairie suffisamment tôt. 

A réception de la lettre d’admission de l'établissement étranger, l’étudiant peut entreprendre les démarches pour obtenir son visa d’études ou son permis d’études auprès de l’ambassade du pays concerné.
Certains pays dispensent les ressortissants français de demande de visa, mais ça ne signifie pas nécessairement qu'il est possible de partir sans la moindre démarche administrative.



Assurances

En raison des coûts très élevés des soins médicaux, il est vivement conseillé de veiller à contracter les assurances adaptées (se renseigner auprès de sa mutuelle ou de son assureur).


Au Québec, en vertu d’un accord intergouvernemental, l’étudiant bénéficie de l’assurance maladie de la Régie d’Assurance Maladie du Québec, sans frais additionnels. Il doit cependant en faire la demande en remplissant un formulaire SE401-Q-106.



Consignes du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères

Avant de partir, il convient:



Logement

Evaluez toutes les options de logement :

  • la colocation avec des locaux ou d’autres étudiants étrangers,
  • la résidence universitaire,
  • l’appartement privé,
  • le logement chez l’habitant.

Le type de logement que vous choisirez influera directement sur votre expérience.
N’hésitez pas à consulter les rapports des étudiants précédents pour avoir leurs retours.



Compte bancaire

Conserver son compte bancaire français

Pensez à vous renseigner sur les partenariats entre votre banque française et les banques dans le pays d’accueil. Cela pourrait vous permettre de retirer de l’argent ou d’effectuer des paiements à moindre frais.

Pensez également à augmenter le plafond de votre carte bancaire si besoin (pour le retrait et les paiements) afin de vous éviter d’éventuels désagréments occasionnés par les nombreux frais de début de séjour.
 

Ouvrir un compte bancaire à l'étranger
Dans certains cas, vous serez obligé d’ouvrir un compte bancaire dans votre pays d’accueil : si vous percevez une aide locale, un salaire ou si vous êtes prélevé mensuellement (par exemple, pour votre logement). Pensez alors à bien vous renseigner sur les modalités d’ouverture, mais aussi de fermeture du compte bancaire : est-ce payant ? Combien de temps à l’avance devez-vous prévoir pour la fermeture du compte ?
Si vous prévoyez d’ouvrir un compte bancaire, anticipez le délai de réception de votre carte bancaire en prévoyant d’avoir un peu de liquide sur vous pour régler les frais engendrés par votre arrivée.