L'université de Tours mène une politique volontariste au service du développement de ses recherches. Elle est associée aux principaux organismes de recherche français (INRAE, INSERM, CNRS) comme à son écosystème proche, en particulier le CHRU de Tours mais également l’université d’Orléans ou l’INSA CVL. Elle possède des interactions fortes avec de nombreux acteurs de la recherche tant sur le plan national qu’international, qu’il s’agisse d’organismes et structures de recherche publiques comme privés. Ouverte, l’université de Tours interagit largement tant avec le monde socio-économique que socio-culturel.




   .