Partager

L'Université de Tours rejoint le projet d'université européenne NEOLAIA

L'Université de Tours a officiellement intégré le consortium NEOLAIA, une alliance de 8 universités se structurant autour d'un projet d'université européenne.

Quelques éléments de contexte sur le concept d'université européenne...

Dès 2017, l'Union Européenne affirme sa volonté de favoriser l'émergence de réseaux d'universités situées dans plusieurs pays d'Europe, lesquels permettront notamment aux étudiants d'étudier dans plusieurs pays et dans plusieurs langues. Ces réseaux seront également des lieux propices à l'innovation pédagogique et à la recherche d'excellence.
Concrètement, chaque alliance d'universités européennes possède une stratégie commune pour la formation, la recherche et l'innovation et se constitue tel un réel campus européen où les mobilités de tous (étudiants, enseignants, personnels) sont facilitées.
Cette initiative doit répondre à deux objectifs majeurs: 
  • promouvoir des valeurs communes et ainsi renforcer l'identité européenne;
  • booster l'attractivité et la compétitivité des universités dans l'espace européen.
 

Le projet NEOLAIA

L'alliance NEOLAIA fédère 8 universités européennes
  • Bielefeld Universität, Allemagne
  • Universidad de Jaén, Espagne
  • Örebro Universitet, Suède
  • Ostravska Universita, République Tchèque
  • Università degli Studi di Salerno, Italie
  • Universitatea Stefan cel Mare Suceava, Roumanie
  • Siauliai Valstybiné Kolegija, Lituanie
  • Université de Tours, France
Toutes ces universités ont pour point commun d'être des institutions relativement jeunes, de taille moyenne et fortement intégrées dans leur environnement social et économique. 

3 thématiques sont au coeur du projet NEOLAIA :
> la digitalisation et son impact sur le développement durable à une échelle régionale;
> la diversitél'inclusion et leurs effets sur les espaces européens;
> les défis de la santé mondiale et ses conséquences sur les systèmes de santé des territoires.
 

Le rôle de l'Université de Tours au sein du projet

L'Université de Tours sera le coordinateur du groupe de travail "EXTRA-CURRICULAR PROGRAMME" qui prévoit le développement d'un large éventail d'initiatives, parmi lesquelles: 
  • Une politique commune destinée à encourager le multilinguisme et le multiculturalisme au sein du consortium;
  • Un symposium sur l'usage des langues pour définir des standards communs à destination des personnels enseignants et administratifs dans l'enseignement supérieur;
  • Des opportunités de mobilités courtes pour offrir un aperçu de la culture et de la langue de chaque pays membre du consortium et favoriser le réseautage.