Pluridisciplinaire et dotée d'un fort potentiel scientifique, l’université de Tours est une université régionale répartie sur les villes de Tours et Blois.


Tours, une ville où il fait bon étudier

L’université de Tours est un établissement multi-sites répartis dans toute la ville, du nord (IUT) au sud (Droit, École Polytechnique, Sciences, Pharmacie), avec une forte implantation en centre-ville (Services centraux, Arts et Sciences humaines, Lettres et Langues) et près de l'hôpital Bretonneau (Médecine). La ville est réputée pour son excellente situation géographique et sa douceur de vivre, qui permettent à ses 30 000 étudiants de mener leurs études dans un environnement appréciable.

 

La situation géographique et l’offre de transports

L’agglomération de Tours, qui compte plus de 300.000 habitants, se trouve à une heure de Paris en TGV. Ainsi, trente liaisons TGV sont assurées chaque jour en provenance ou à destination de Paris. C’est la plus importante ville de la région Centre-Val de Loire. Grâce à la liaison directe avec l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et au développement de son aéroport international, Tours a une vocation internationale et bénéficie d’une exceptionnelle situation au cœur de la région des châteaux de la Loire, classée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.
Dans l’agglomération, le système de transport en commun est assuré par Fil Bleu, qui propose d’ailleurs un Pass Étudiant : le tram et le bus se complètent pour former un réseau dense et performant, offrant d’importantes possibilités de déplacements 7 jours sur 7.
Pour les déplacements quotidiens ou les ballades, les parcours sécurisés dédiés à la pratique du vélo se développent également dans la métropole tourangelle : 585 km de voies cyclables, la Loire à Vélo, mais aussi 12000 vélos en location longue durée offrent aux cyclistes une mobilité importante. Retrouvez la carte "La métropole à vélo" éditée par Tours Métropole Val de Loire

 

L’implantation d’entreprises locales et internationales

L’agglomération de Tours ne compte pas moins de 14 000 entreprises et 130 000 salariés. Elle bénéficie non seulement de la proximité au bassin économique d’Ile de France mais se démarque aussi particulièrement par l’implantation d’acteurs de l’industrie et la recherche médicale et pharmaceutique, tels que Pfizer, Sanofi, Invacare, Recipharm, Chemineau, Noveal Pharma. Elle accueille également de grandes entreprises comme le groupe Hervé, TAT Express, AEG Power Solutions, etc.
Trois pôles de compétitivité sont également implantés sur le territoire tourangeau :
  • S2E2, spécialisé dans les sciences et les systèmes d’énergie électrique ;
  • Cosmetic Valley, expert des sciences de la beauté et du bien-être ;
  • Elastopôle, qui s’intéresse aux caoutchoucs et polymères.
 

Jardin de la Préfecture ToursL’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco

Dès la fin du XVe siècle, le Val de Loire a reçu l’appellation de Jardin de la France. Cette désignation témoigne de l’art et de la douceur de vivre qui règnent dans la région. Depuis le 30 novembre 2000, la vallée de la Loire est inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, qui la décrit en ces termes :
« Un paysage culturel exceptionnel, comprenant des villes et villages historiques, de grands monuments architecturaux – les châteaux – et des terres cultivées, façonnées par des siècles d’interaction entre les populations et leur environnement physique, dont la Loire elle-même ».
 



La vie culturelle

Depuis la Renaissance, Tours est reconnue comme ville d’art et de culture. Chaque année, elle accueil des milliers de voyageurs venus du monde entier pour découvrir les châteaux de la Loire : Chenonceau, Chambord, Villandry, Chinon, Amboise, etc.
La ville de Tours possède également les équipements nécessaires pour accueillir des artistes de grande renommée. Ainsi, les étudiants pourront profiter de l’offre culturelle tourangelle dans les salles de spectacle de la ville, mais aussi dans les musées et lieux d’exposition tels que le Centre de création contemporaine Olivier Debré, le Conservatoire à Rayonnement régional, le Grand Théâtre, le Centre Chorégraphique National, le Musée du compagnonnage, le Musée des Beaux-Arts, la scène jazz du Petit Faucheux, ou encore le Centre international de congrès.

Reconnue pour la qualité de ses équipements et ses nombreuses activités culturelles et sportives, l’université de Tours propose notamment l’accès à une salle de spectacles de près de 600 places, un passeport culturel étudiant (PCE) donnant accès à plus de 50 structures culturelles régionales à des conditions privilégiées, une programmation dense et variée (danse, théâtre, musique, littérature). De même, elle propose une soixantaine de cours et stages sportifs, des équipements de qualité et permet aux étudiants qui le souhaitent de bénéficier d'un statut de sportif de haut-niveau. Première nationale, le Pack'Sport donne accès depuis la rentrée 2009 à toute l'offre sportive de l'université (cours, stages, animations, compétitions,...) ainsi qu'à de nombreuses structures partenaires, à des tarifs privilégiés.
 

La Cité Internationale de la Gastronomie en Val de Loire

Cité internationale de la gastronomie Tours Val de LoireL’association « Tours, cité internationale de la Gastronomie en Val de Loire » s’est constituée en 2015. Grâce à ce label symbolique, le patrimoine gastronomique issu de l’axe ligérien est valorisé et la ville de Tours devient un véritable laboratoire d’expériences et de recherches gastronomiques.
Les spécialités culinaires tourangelles : rillettes de Tours, rillons, andouillettes, truffes, foie gras, fromage de chèvre, safran de Touraine, sucre d’orge de Tours, fouaces, macarons de Cormery, géline de Touraine, poissons et friture de Loire, poires tapées ou encore nougat de Tours.
Le vignoble tourangeau et ses AOC : Chinon, Bourgueil, Saint-Nicolas-de-Bourgueil pour les rouges, Vouvray, Montlouis-sur-Loire, Touraine Noble-Joué, etc.
En savoir plus: Tours, cité internationale de la Gastronomie en Val de Loire