Annuaire

Enseignant chercheur

M. Christian Reveillere

Professeur

Coordonnées

3 Rue des Tanneurs 37041 TOURS CEDEX 1

Tél
0247366556
Bureau 2
Tanneurs bâtiment F étage 4 bureau 415
Mail
christian.reveillere@univ-tours.fr

Discipline(s)

Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale

Thèmes de recherche

Troubles de personnalité Maladies somatiques chroniques (maladies neuromusculaires) Examen clinique standardisé

Activités / CV

Professeur de psychologie clinique et de psychopathologie


Psychologue clinicien (N° ADELI : 94 93 0650 0)


- Enseignant-chercheur :


     - Université François Rabelais, Département de Psychologie, 3, rue des Tanneurs, B.P. 4103, 37041, Tours cedex 1 (Tel : 02 47 36 65 51 ; Fax : 02 47 36 64 84) (depuis Septembre 2000)


     - Responsable du M2 professionnel « Psychopathologie et psychologie clinique » (ex-DESS de psychologie clinique et de psychopathologie).


       -Equipe de rattachement : Responsable de l'Equipe C «Vulnérabilité processus psychopathologiques et de santé», EA 2114  « Psychologie des âges de la vie », Université François Rabelais, Tours.


- Psychologue clinicien :


- Siège national de l'Association Française contre les Myopathies-Genethon , 1 rue de l'Internationale, BP 59, 91002, Evry cedex


- Psychologue attaché au Centre de référence maladies neuromusculaires CHU H. Mondor, Créteil (94), Groupe multidisciplinaire de diagnostic et de traitement des maladies neuromusculaires

- Situations antérieures

-1994-2000 : Maître de conférences de psychologie pathologique et clinique, UFR de psychologie, Université Charles de Gaulle, Lille3.    

-  1981-1994 :
-          Psychologue clinicien dans divers Centres Médico-Sociaux (Centres de rééducation fonctionnelle enfants, adolescents et adultes : Le Brasset, Meaux (77), Fondation Poidatz, Saint-Fargeau (77), Résidence Bourgarel, Chartres (28)...) ;
-          Formateur et superviseur de professionnels du domaine de la santé (groupe Balint) (1985 - 1994)

 

Formation initiale


-  Licence, Maîtrise de psychologie, Université René Descartes Paris V (1979 et 1980)


-  DESS de psychologie clinique, Université René Descartes Paris V (1981)


- DEA de psychologie clinique, pathologique et psychanalytique (1992), Université René Descartes Paris V


- Thèse de doctorat "Nouveau Régime" sur le thème, "Pour une approche clinique des activités cognitivo-affectives de la pensée", soutenue à l'Université de Bretagne Occidentale, Brest, le 10 Janvier 1994, Directeur : Pr H. Beauchesne


- Habilitation à Diriger Des Recherches, "Contribution à l'étude de la vulnérabilité psychologique, spécifique et non spécifique, dans une perspective biopsychosociale", le 1er Décembre 1999, Université Charles de Gaulle, Lille3


Formations complémentaires

-
Formation Groupe Balint, ARIP, (1983-1987).

- Formation à la technique de cotation et d'interprétation des protocoles de Rorschach  selon le Système Intégré de J.E. Exner (1991) (niveaux 1 et 2)

Corps

PROFESSEUR DES UNIVERSITES

Informations complémentaires

II. ARTICLES PUBLIES DANS REVUESNATIONALES A COMITE DE LECTURE (indexées sur bases de données PsycInfo, CurrentContent, Medline) (N=31)
(suite)
23. Réveillère, C.,
Nandrino et al. (2001). Etudes destracas quotidiens des étudiants : liens avec la santé perçue, An. Méd.-Psychol., 159, 6, 460-465.

24.   Réveillère, C. et al. (2001). Schizophrénieet famille, contribution à l'étude et la prévention de l'état de surcharge, An. Méd.-Psychol., 159, 6, 455-459.

25.   Réveillère, C., Pham, T. et al. 2000). Relations  entre burn out  et personnalité chez des soignants en Unité de Soins Palliatifs, An. Méd.-Psychol.,158, 9, 716-722.  

26.   Leplège, A., Réveillère, C. et al. 2000).  Propriétés psychométriques d'un nouvel instrument d'évaluation de la qualité de vie, le WHOQOL-26 ...Encéphal., N° 5, 13-22.

27.   Beaune, D., Réveillère, C. et al. (1999). Les mouvements oculaires pendant la passation de l'épreuve de Rorschachchez des sujets schizophrènes, Rev. Neuropsychol., V. 9, N° 2-3,255-270.

28.   Beaune, D., Réveillère, C. et al. (1999). Lien entre défaut d'exploration visuelle et stéréotypies motrices chez l'enfant autiste...  , An. Réad. Méd.  Phys., 42, 557-562. 

29.   Thomas, P., Beaune, D., Réveillère,C. et al. 1998), Schizophrénie et explorationv isuelle au Rorschach, Encéphal., Vol 1, N° spécial, Lapsychopathologie peut-elle être cognitive? Recherches actuelles, 93-96.

30.   Bénony, H., Réveillère, C. et al. 1998). Psychologie des paraplégies et tétraplégies accidentelles, REPA,2emeT, V. 48, N°2, 81-87.

31.   Réveillère, C, Bénony, H., Yéprémian, D. (1994). Etude clinique et psychopathologique d'un groupe d'adolescents spina-bifida, Neur. Enf. Ado. , 42, 10, 715-724.

 

III. REVUES NON INDEXEES (avec comités de lectureet de sélection) (N=18)

 

1.                 Ducro, C., Pham, HT, Réveillère, C. Précisions conceptuelles et validation discriminantede deux instruments d'évaluation du risque de récidive auprès d'agresseurssexuels issus du système judiciaire Français. Journal de Médecine légale, Droitmédical, Victimologie, Dommage corporel (sous presse).

2.                 Reveillere,C.,(2010). DMD: communication familiale sur la maladie difficile, Cahiers de Myologie (souspresse).

3.                  Réveillère, C. (2010). Vivre et vieillir avec une SMA de type2, Les Cahiers demyologie, N°3, p.40.

4.                 Pham, H.T., Ducro, C., Reveillère, C., Benezech, M. (2010). Evaluation despersonnes, Les développements de l'évaluation de la psychopathie, revue Elément, Université de Mons-Hainaut, 04, 14-15.

5.                 Pham, H.T., Ducro,Vandenbroucke, M, Marghem, B., RéveillèreC. L'évaluation du risque dans le travail du service psychosocial. L'observatoire,Revue d'Action Sociale & Méthode Médico-Sociale (sous presse)

6.                 Réveillère, C. (2010). Dossier psychologie : QDV etmyasthénie auto-immune ; QDV et myopathie FSH ; SMA : moduled'évaluation PedsQL dans les essais cliniques, Les Cahiers de myologie,N°2, 39-40.

7. ...

IV. OUVRAGE et CHAPITRES D'OUVRAGE (N= 1 + 6)

 

1. Boyer, FC., Calmus,A., Novella, LL., Morrone, I., Espagnacq, M., Wolak, A., Barbé, C., Dramé, M.,Le Rohellec, E., Hardouin, JB., Réveillère, C., Richard, I., Tiffreau,V., Blanchard, F., Jolly, D. (2010). Les mesures subjectives rapportées par lespatients : concepts, applications, « la qualité de vie liée à lasanté » ou « patient reported ourcome », Handicap et Qualité devie, Editions GMSanté, 59-66.

2. Boyer, FC., Réveillère,C., Calmus, A., Tiffreau, V., Richard, I., Bassez, G., Réréon, Y.,Hardouin, JB, Minh-Muzeaux, S., Novella, JL., Barbé, C.,  Wolak, A., Morrone, I., Dramé, M., Jolly,D., etl'équipe associé. (2010). Développement d'un outil spécifique pour les maladiesneuromusculaires (MNM) : le QoL-NMD. Génération qualitative etquantitative de la banque d'items, Handicap et Qualité de vie Actes des 23,Editions GMSanté, 75-84.  

3. Réveillère, C. (2007). Dystrophie Myotonique de Steinert(DM-1) aspects psychologiques chez l'adulte : diversité, conséquencesadaptatives, Paris, Editions Frison-Roche,36-45.

4. Réveillère, C. (2005). Schizophrénie,sentiment de solitude, famille, In : Handicap, cognition et priseen charge individuelle : des aspects de la recherche au respect de lapersonne, In Vivicorsi, B & Collet, R. (Eds) Presses Universitaires deRouen, 71-87).

5. Réveillère, C. (2002). Myopathie de Duchenne-Becker et troublesd'apprentissages, In : Myopathie de Duchenne-Becker, J.C. Raphaël,J.A. Urtizbéréa (Dir.), Paris, Editions Frison-Roche, 104-111.

6. Vergnettes,J., Buzzi, M., Dubourg, R., Jauson, S., Legru, D.,Vachetta, M., Réveillère, C.(1999). Perte de la marche chez l'enfant atteint de myopathie de Duchenneapproche relationnelle et aspect technique de l'accompagnement par letechnicien d'insertion, In Expériences en ergothérapie, Paris, Masson,20-26.

7. Beaune, D., Réveillère, C.(1996). Psychologie clinique et pathologique, perspective bio-psycho-sociale,  Montréal, Paris, Gaëtan Morin Editeur Europe,296 p.