6. Etudiants en situation de handicap

1) Quand et comment candidater?

Les étudiants en situation de handicap sont invités à prendre contact avec la DRI au moins un an avant le départ. En effet, en plus du dossier étudiant Erasmus, l’étudiant en situation de handicap peut solliciter des aides complémentaires qui l’aideront à financer ses besoins spécifiques.

Ainsi, il devra identifier le responsable Erasmus de sa filière et, pendant sa candidature, l’informer de son handicap afin que le responsable Erasmus identifie les partenaires susceptibles de l’accueillir.
Une fois l’étudiant sélectionné et le partenaire identifié, l’étudiant devra ensuite entamer des démarches administratives, à savoir prendre contact avec le bureau Erasmus de l’Université François Rabelais et remplir un dossier « Erasmus en situation de handicap » dans lequel il faudra détailler tous les besoins et fournir des devis afin que l’organisme financeur puisse faire le comparatif entre les besoins déjà financièrement couverts et les surcoûts : il faut donc évaluer l’ensemble des besoins liés à la vie quotidienne (auxiliaire de vie, transports…) et ceux liés à l’accessibilité pédagogique (aménagements d’emploi du temps, outils mis à disposition, ordinateur...). Il est très important de ne rien oublier car aucun complément financier ne pourra être demandé au retour !

La DRI peut assister les étudiants pour connaître les aides et l'accompagnement qui existent dans le futur établissement d’accueil.
Attention, à l’issue du séjour, l'étudiant doit justifier l’ensemble des dépenses sur factures.
 

2) Quels autres organismes prévenir ?

Il faut penser à prendre contact avec la MDPH et la CAF pour bénéficier du maintien des aides PCH (prestation de compensation du handicap) et AAH (allocations pour adulte handicapé) en cas de mobilité internationale.

Enfin, comme tout étudiant, l’étudiant handicapé en mobilité en Europe bénéficie d’une carte européenne de santé, délivrée par les organismes de sécurité sociale, lui permettant de bénéficier d’une couverture sociale, sous réserve de l’avance des seuls frais correspondant au ticket modérateur. Compte-tenu des coûts spécifiques, les complémentaires santé doivent être prises avant le départ, afin d’éviter toute dépense de santé excessive. En tout état de cause, il faut prendre contact avec la mutuelle étudiante ou le centre payeur de sécurité sociale, afin d’envisager vos besoins dans ce domaine.