Stop aux violences !

L'université de Tours dit Stop aux Violences ! Que l'on soit personnel ou étudiant.e, nous sommes toutes et tous concerné.es. La Mission égalité porte 3 engagements forts concernant les situations d'harcèlements, de discriminations et de violences :

  • accueillir et accompagner

  • sanctionner

  • prévenir et sensibiliser


Protocole de prise en charge 

L’université de Tours a acté un protocole de prise en charge des situations de harcèlements, discriminations et violences. Téléchargez le protocole

Les acteurs de ce protocole peuvent être sollicités dans le cadre d’une situation de harcèlement (sexuel, moral, cyber), de discrimination ou de violence directement par la personne s’estimant victime, par un service ou par un personnel de l’université. Les acteurs du protocole se coordonnent et repartissent les tâches :
  • écoute et accompagnement institutionnel / juridique via la « Commission d’écoute » ;
  • suivi médical via la Directrice du Service de Santé Universitaire (SSU) pour les étudiant.es OU et le médecin de prévention et du travail pour les personnels ;
  • suivi psychologique via le SSU pour les étudiant.es et la psychologue du travail pour les personnels ;
  • accompagnement social et suivi des carrières des personnels via la DRH-DGS.
La confidentialité est garantie. 


Labellisation par l'ONU

L’université de Tours a reçu la labellisation Orange Day Champion 2018 du comité ONU Femmes France pour les actions qu’elle réalise contre toute forme de violence et pour sa politique de lutte contre les discriminations.

En France, 58% des jeunes femmes d’âge compris entre 20 et 24 ans ont déclaré avoir subi des violences dans l’espace public et 1/3 avoir subi des agressions sexuelles. Il est donc essentiel que, tout au long de l’année, les collectivités, les universités et les entreprises mettent en oeuvre des actions concrètes pour lutter contre les violences faites aux femmes dans toutes les sphères de la société. 
 

Orangez-vous !


La Mission égalité organise chaque année une distribution symbolique d'oranges auprès des étudiant.es. Elle souhaite ainsi les sensibiliser aux violences faites aux femmes et contribuer à libérer la parole. Des informations sur l'accompagnement des personnes qui s'estiment victimes de violences sont également données à cette occasion. 

Pourquoi des oranges ? L’orange a été choisi comme couleur officielle de la campagne de l’ONU Femmes pour symboliser l’espoir d’un avenir meilleur et d’un monde plus juste, sans violence à l’encontre des femmes et des filles.


 

Un hackathon pour dire Stop aux violences


L'université de Tours a organisé un hackathon "Stop aux violences !" afin de répondre à ce besoin de rendre les usagers de l’université partie active du processus de sensibilisation, de mobilisation et d’action. Il a mis en dialogue les différents acteurs de l’université et les a réunis en une seule et unique action de collaboration, d’échange et de co-construction d’un dispositif restant par la suite à leur disposition pour travailler ensemble contre les violences.

Ce dispositif de prévention des violences sera bientôt en ligne sur les sites internet de l'université.