1. Présentation du programme Erasmus

Un échange d'un an ou d'un semestre dans une université partenaire.

L'université de Tours compte plus de 190 universités partenaires en Europe. En 2018-2019, 349 étudiants ont bénéficié du programme Erasmus Etudes et ont ainsi effectué un semestre ou une année dans une université européenne.
 

Un stage dans la structure de son choix

Les étudiants qui ont un stage obligatoire dans la maquette peuvent demander à le réaliser à l’étranger dans la structure de leur choix (publique, privée, associative, etc.). Pour en savoir plus consultez l’espace dédié aux stage.

Les interlocuteurs pédagogiques

Le responsable Erasmus de votre filière est la personne de référence pour les échanges universitaires Erasmus. Il sélectionne les candidats, les met en contact avec l'université partenaire et les aide à choisir leurs cours. À la fin de la mobilité, il retranscrit les notes et procède à la reconnaissance des crédits validés. Le coordinateur dans l’université d’accueil vous conseillera sur votre inscription aux cours, votre emploi du temps et sur les modalités d’examen.
 

Les interlocuteurs administratifs

Le bureau Erasmus de Tours vous accompagne dans vos démarches de demande d’aides financières et plus généralement dans la réalisation de votre projet. Vous trouverez nos coordonnées dans la colonne de gauche sur cette page. Les universités partenaires disposent également d’un bureau Erasmus pour vous accueillir et vous renseigner sur votre inscription dans l’établissement, votre recherche de logement et dans les démarches locales (assurances, banques, etc.).
 

L’association ESN

La majorité des villes européennes ont une section locale Erasmus Student Network (ESN), vous pouvez rechercher la section de votre ville d’accueil sur : https://esn.org/sections
À Tours, l’association étudiante ESN organise de nombreux événements pour les étudiants internationaux et recrute régulièrement des étudiants tourangeaux : https://www.facebook.com/ESNTours/
  • Condition de nationalité : tout étudiant régulièrement inscrit dans un établissement d'un des pays participants est éligible, sans condition de nationalité et en dehors du pays de résidence principal pendant les études ; 

  • Niveau d'études : à partir de la 2ème année d'études, dans le cadre d'un diplôme national d'enseignement supérieur, niveau doctoral inclus ;

  • Durée de l'échange : de 3 à 12 mois ;

  • Reconnaissance académique : validation de la période effectuée à l'étranger par l'Université de Tours dans le cadre du cursus de Tours, si le niveau de réussite exigé est atteint. Pour plus d'informations, consultez la section Reconnaissance académique : l'échelle de notation ECTS.

  • Frais d'inscription : l'étudiant paye seulement ceux de l'Université de Tours ;

  • Allocataire ou non-allocataire : l’attribution de la bourse Erasmus + est limitée en fonction des fonds alloués par la Commission Européenne mais la quasi-totalité des demandeurs l'obtiennent dans la pratique. Cette aide a pour vocation de participer à la prise en charge d'une partie des coûts supplémentaires engendrés par une mobilité à l’étranger. Le montant est fixé chaque année par l'Agence Erasmus France ;

  • Préparation linguistique : il existe une plateforme européenne dédiée à la préparation linguistique dans la majorité des langues de l'Union Européenne. Un test obligatoire pour ces langues doit être effectué avant la mobilité et au retour de mobilité. Des cours en ligne gratuits sont proposés aux étudiants sélectionnés par l’Université de Tours ;

  • Crédit-temps : un même étudiant peut effectuer des périodes de mobilité Erasmus d'une durée totale maximale de 12 mois par cycle d'études (cycle 1 : DUT/Licence ; cycle 2 : Master ; cycle 3 : Doctorat ou 24 mois en cycle Ingénieur ou Médecine), indépendamment du nombre et du type d'activités de mobilité. Une fois ce crédit-temps épuisé, il n'est plus possible de prétendre à une mobilité Erasmus.

En pratique

  • Pays participant au programme : les 28 pays membres de l’UE, la Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Serbie et la Turquie ;
  • Universités partenaires : vous pouvez effectuer votre mobilité dans l'une des universités partenaires ayant établi des accords avec votre filière ;
  • Aides financières : à titre indicatif, vous pouvez vous référer à la rubrique "aides financières à la mobilité".