Annuaire
Vous êtes ici : Version française

Libellé inconnu

M. Mathieu Gigot

Docteur en géographie, Ingénieur de recherche à l'UMR CITERES, Vacataire au département de Géographie (UFR Droit Economie et Sciences Sociales) et au sein du Master Management des Territoires et Urbanisme

Coordonnées

33 Allée Ferdinand de Lesseps 37204 TOURS CEDEX 03

Lesseps bâtiment A étage 2 bureau 252

Tél
0247361489
Mail
mathieu.gigot@univ-tours.fr
Site internet
https://www.linkedin.com/in/mathieu-gigot/

Discipline(s) enseignée(s)

Géographie humaine
Aménagement du territoire
Urbanisme

Thèmes de recherche

Mes travaux de recherche se situent à l’interface entre la géographie, l’urbanisme et le droit. Je travaille sur les politiques publiques et les outils de l’action publique. Cela m’amène aussi à m’intéresser aux effets du droit et des qualifications juridiques des espaces, notamment dans le cadre des documents de planification territoriale. En privilégiant une approche par les outils de l’action publique, je me positionne donc au croisement de plusieurs disciplines pour enrichir les recherches sur les politiques publiques. Je travaille avec des juristes, géographes, urbanistes, architectes et paysagistes.

Activités / CV

ARTICLES DANS DES REVUES A COMITE DE LECTURE
- Gigot Mathieu, 2019, « Des effets paradoxaux de l’action publique patrimoniale : entre valorisation des spécificités urbaines et standardisation des espaces centraux historiques », pp. 7-21, in Norois, n°249, 2018/4
- Gigot Mathieu, De Lajartre Arnaud, 2018, « Le Plan Local d’Urbanisme français : un instrument orienté de pédagogie citoyenne du paysage », in Projets de paysage, n°18
- Gigot Mathieu, 2012, « Introduction : la patrimonialisation de l’urbain », pp. 1-6, in Gigot Mathieu (coord.) Construction politique et sociale des territoires, Cahier n°1 « Analyser la patrimonialisation des espaces urbains »
- Gigot Mathieu, 2012, « Le patrimoine saisi par les instruments d'action publique », pp. 35-45, in Gigot Mathieu (coord.) Construction politique et sociale des territoires, Cahier n°1 « Analyser la patrimonialisation des espaces urbains »
- Gigot Mathieu, 2008, « Les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP), une forme de gouvernance patrimoniale ? », pp. 47-62, in Culture and local governance, vol. 1, n°1

CHAPITRES D'OUVRAGES COLLECTIFS
- Gigot Mathieu, 2012, « Patrimoine en action(s) : un regard sur les politiques publiques patrimoniales », pp. 401-421, in Khaznadar Chérif (coord.), Le patrimoine, oui, mais quel patrimoine ?, Paris, Actes Sud, 483 p.
- Gigot Mathieu, 2009, « L'action publique patrimoniale », pp. 115-117, in Jean Yves & Vanier Martin (dir.), La France: aménager les territoires, Paris, Armand Colin, Seconde édition, 358 p.

ARTICLES DANS REVUES PROFESSIONNELLES
- Gigot Mathieu, 2016, « Labels et outils d’urbanisme patrimonial : quelle articulation ? », pp. 27-30, in Juris art etc, n°41, Paris, Dalloz
- Gigot Mathieu & Chabbert Roland, 2013, « L’aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine », pp. 44-49, in Midi-Pyrénées Patrimoine, n°35, Portet-sur-Garonne, Éditions Midi-Pyrénées

Informations complémentaires

Ingénieur de recherche dans deux projets :

- Programme de recherche PLU PATRIMONIAL, financé par l'Agence Nationale de la Recherche
Ce projet associe plusieurs chercheurs de disciplines et d’universités différentes (géographes, juristes et architectes) et a pour objectif d’étudier de manière scientifique un instrument appelé « PLU patrimonial » par les acteurs de l’urbanisme et du patrimoine. Cet outil, censé fonctionner sur le terrain, n’a néanmoins pour le moment pas d’existence législative, en attendant une réforme du droit du patrimoine culturel en débat au Parlement. Le projet « PLU patrimonial » tente donc de définir les contours d’un outil juridique en devenir, le comparer aux instruments sectoriels déjà existants et évaluer ses potentialités comme ses limites techniques

- Programme de recherche PBC (Patrimoine culturel de proximité, bien commun pour la construction territoriale), financé par la région Centre-Val de Loire
En révélant les constructions de ces biens communs par des activités territorialisantes, le projet ambitionne, au-delà du fait d'identifier les modalités d'inclusions des habitants en tant que méta-acteurs du développement régional, de permettre une meilleure intégration de la richesse patrimoniale des territoires dans les procédures et les instruments de planification territoriale en vigueur.